Troisième journée de championnat

Ce dimanche 11 janvier 2015 avait lieu la troisième journée de championnat. 

Bourgueil 1 rencontrait Dreux à Chateaudun (merci à Chateaudun de nous avoir accueilli pour cette rencontre).

Bourgueil 2 se déplaçait à Chambray.

et Bourgueil 3 recevait Touranjeune 1 à la salle Bouin.

Selon les directives de la fédération après une minute de silence à 14h15 (#jesuischarlie), les matchs se sont déroulés.

L'équipe de Bourgueil 1 remporte cette journée 3-1

Img 20150111 130445289 hdr  P1110006

L'équipe 1 en pause déjeuner sur la route (pique nique de janvier)

L'équipe 2 se déplaçait à Chambray malheureusement cette rencontre se solde par de courtes défaites aux 2 rondes (1-2).

Enfin notre joyeuse équipe 3 qui recevait Touranjeune 1 perd également ses 2 rondes (1-3).

Les mots des capitaines

Capitaine Noé :

La 3ème Ronde de Bourgueil 1 s'est déroulée à Chateaudun contre Dreux.

Dans l'ordre Guillaume remporte son match malgré un matériel égal il a l'offensive et créé une faille qui le menera au gain de la partie.

Jean-Noêl continue avec une nulle contre un jeune de Dreux qui n'est pas tombé dans un piège qui aurait mené J-N a la victoire.

Ensuite Francis perd contre un adversaire de son niveau à cause d'un fou inefficace en final de pions contre un cavalier très mobile.

Moi-même, Noé, remporte une victoire durement menée avec un jeu positionnel dont j'arrive a tirer un avantage après des échanges infructeux de mon adversaire.

Finallement, Yannis remporte la dernière partie après une bataille intéressante et notamment grâce a son experience en finale oû il provoque un " mat du couloir " ingénueux contre un adversaire pas encore classé pour le moment...

Ce long mais néanmoins très sympathique déplacement à Chateaudun s'est déroulé dans la bonne humeur de toutes les équipes présentes dans la salle des matchs.

A noter que : Le capitaine prend ses marques et réalise encore une perf contre un 1692 et l'équipe reste première ex-aequo !

                  La minute de silence a été respectée en mémoire des victimes de Charlie hebdo et du terrorisme...

Noé

Capitaine Fabien :

L'accueil à Chambray est toujours un sans faute. La salle, le CDI du collège, nous plonge d'emblée dans une ambiance studieuse. Avant de commencer Olivier Riolland, arbitre du tournoi, fait respecter à tous les joueurs une minute de silence à la suite des graves événements de ce début d'année et à la demande de la fédération. Mais la vie doit reprendre son cours et les parties d’échecs commencent. Pour Bourgueil, cette journée sonne la fin de notre place de co-leader. Chacune des rondes ayant été perdues 2-1. A la table 4, Quentin s'initie cette année à la compétition. Malgré une première défaite, il prendra sa revanche contre son adversaire à la ronde suivante. Alexis a du s'incliner deux fois à la table 3 contre un adversaire décidément plus en forme que lui. A la table 2, je gagne ma première partie et concède le nul sur la deuxième : ma position est meilleure mais la pendule m'est défavorable et je manque de temps pour conclure. A la table 1, Pierre-andré obtient d'abord le nul puis doit s'incliner à la deuxième ronde.
L'équipe de Bourgueil a perdu mais cette défaite est loin d'être déshonorante et montre que nous avons notre place dans ce tournoi.

Fabien

Capitaine Christine :

En ce dimanche 11 janvier, pour notre compétition mensuelle, la salle Emile Bouin nous semblait un peu vide ! En effet, nous étions la seule équipe qui jouait à Bourgueil.
Pierre, accompagné de ses 3 partenaires féminines (Vanessa, Elise et Christine), a accueilli une jeune et sympathique équipe tourangelle.
Avant de commencer les parties, toutes les personnes présentes ont respecté une minute de silence en hommage aux victimes des attentats terroristes.
Rentrons dans le vif du sujet : c'était trop beau, les bons résultats ne pouvaient pas continuer ! Pour la première fois, nous avons perdu les 2 rondes. Il faut dire que nous affrontions les premiers du groupe. C'est lejeu ; pour progresser, il faudra que l'on essaye d'analyser nos difficultés.
En tous cas, le plaisir de jouer était là pour tout le monde, l'après-midi s'est passé dans une ambiance sportive et amicale.
Christine
×